L’industrie de la construction et celle de l’aluminium devront également interrompre le travail sur les chantiers, a précisé François Legault. La CSD Construction a toutefois indiqué que certains chantiers jugés “essentiels” pourraient rester en activité et qu’elle attendait les détails de la part du cabinet du ministre du Travail, Jean Boulet.

 

Lire l’article complet