Les fabricants canadiens de fenêtres sont maintenant conscients que les gouvernements fédéraux et provinciaux ont l’intention d’utiliser une combinaison de mesures incitatives et de réglementations pour améliorer considérablement le rendement énergétique des fenêtres à moins de 1,0 W / (m²-K) d’ici 2030. Ces actions découlent du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques [1], le plan du Canada visant à atteindre les objectifs en matière d’émissions de gaz à effet de serre, à faire croître l’économie et à renforcer la résilience face aux changements climatiques. Pour en savoir plus et accéder au rapport complet, cliquez ici.